Association de sauvegarde des moulins du Bas-Rhin







Retour à l'accueil

Présentation

Historique

Evènements

Moulins du Bas-Rhin

Informations pratiques

Bulletin d'adhésion

Contact

Liens

Eichmuehle ou "moulin aux chênes" à Altenstadt sur la Lauter


Altenstadt - historique


    Même s'il est entré dans un long sommeil, le moulin Eichmuehle d'Altenstadt, avec ses installations en parfait état de marche, reste le témoin d'une vieille tradition de meunerie sur les rives de la Lauter. Elle est illustrée à Wissembourg et Altenstadt par des noms comme Walkmuehle, Obermuehle, Pfistermuehle, Brudermuehle, Rosselmuehle, Bachertmuehle, Bienwaldmuehle... N'oublions pas qu'à la fin du XVIIIe siècle, l'Alsace comptait un minimum de 1650 moulins à eau, qui totalisaient plus de 3000 tournants.
Eichmuehle en carte postale
LE MOULIN

    L'histoire du moulin Eichmuehle reste à écrire. Toutefois une quantité impressionnante de renseignements a pu être réunie à son sujet par le Père Clément Striebig (deux dossiers aux archives municipales de Wissembourg). Nous en extrayons quelques éléments:
 - Première mention d'un moulin en 1512
 - 1530: Vente par l'abbé Rudiger de Wissembourg de deux anciens moulins, tous deux en ruines, au prévôt Breitenacker, qui reconstruira un seul moulin à deux tournants.
 - Fin du XVIe siècle: le moulin, propriété de la ville, est géré par l'hôpital de Wissembourg.
 - Fin du XVIIe siècle: il est incendié et détruit deux fois. Après reconstruction il se présente en 1744 comme suit: un bâtiment à deux étages, au rez-de-chaussée la meunerie et les appartements. Jouxtant le moulin à trois tournants, il y a une écurie, un hanger ou Holtzschopf auquel s'adossent six porcheries, une cour et un jardin attenants.
 - En 1775, les trois tournants sont destinés à la production, l'un de farine, l'autre d'huile, le troisième de tabac.

bief amont de la EichmuehleL'ORDRE DE MALTE

L'histoire du site est antérieure à celle du moulin: en 1251, est mentionnée une commanderie de l'Ordre des Johannites, près d'Altenstadt, qui y possèdent une grande maison avec chapelle "le Johanniterhaus zu den Eichen", dont la vocation première est de soigner malades et miséreux.

 Aux XVe et XVIe siècles, cette "Maison des chênes" est devenue simple prieuré et tombe en ruines, tout comme la chapelle Notre-Dame du Chêne, lieu de pélerinage jadis bien fréquenté. En 1557, un simple administrateur civil relevant de la commanderie du Geitershof gère le domaine foncier de l'Ordre à Wissembourg: le prieuré se trouve alors en ville, au Eichhof, près du Marché-aux-choux.

plan de rénovation de l'écluse de l'Eichmuehle





   VISITES GUIDEES de 16 à18 heures

  Accueil par le proproétaire des lieux, M.Emile PFEIFFER et sa famille. Démonstartion et explications du fonctionnement du moulin.
 
   Commentaires historiques: guides du SI de Wissembourg et des membres du Cercle d'Histoire.














                                          cliquer pour agrandir                                                                                                                                                                                               

    Retour au sommaire